LA NATIONALITE COLONIALE ALGERIENNE DANS L’EMPIRE FRANÇAIS

NACIONALIDADE COLONIAL DA ARGÉLIA NO IMPÉRIO FRANCÊS

Autores

  • Yerri Urban

DOI:

https://doi.org/10.5216/rfd.v44i3.67252

Resumo

Au moment de l’apogée territoriale de l’Empire français, les indigènes des possessions (Algérie, colonies, protectorats, mandats B de la SDN) ne sont ni Français ni étrangers ; ils sont rattachés à leurs territoires d’origine par des nationalités coloniales inférieures à la nationalité métropolitaine. Quelle est la singularité de la nationalité coloniale algérienne dans ce contexte ? Après avoir comparé les différentes modalités d’attribution et d’abandon de cette nationalité atypique, on conclue ici à la banalité de la situation algérienne au regard de l’originalité de celles de certains territoires comme l’Indochine ou la Guyane.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Downloads

Publicado

2021-02-24

Como Citar

URBAN, Y. LA NATIONALITE COLONIALE ALGERIENNE DANS L’EMPIRE FRANÇAIS: NACIONALIDADE COLONIAL DA ARGÉLIA NO IMPÉRIO FRANCÊS. Revista da Faculdade de Direito da UFG, Goiânia, v. 44, n. 3, 2021. DOI: 10.5216/rfd.v44i3.67252. Disponível em: https://revistas.ufg.br/revfd/article/view/67252. Acesso em: 6 jul. 2022.